hip-hop guyDerrière chaque jeune il y a un enfant à protéger

La délinquance des mineurs

L’association Les Nids accueille 16 adolescents en Centre Educatif Fermé (CEF), en alternative à l’incarcération, permettant de lutter contre les récidives.

Ces adolescents, âgés de 13 à 18 ans, sont des délinquants multirécidivistes encourant une peine de prison d’au moins 5 ans. Ils sont susceptibles d’avoir commis des vols répétés, des agressions, des incendies volontaires, des trafics de stupéfiants, des agressions sexuelles, des tentatives d’homicides … Qu’est ce qu’un placement en CEF ?

Il est ordonné par un Juge des Enfants ou d’Instruction, dans le cadre d’un sursis avec mise à l’épreuve, d’un contrôle judiciaire ou d’une liberté conditionnelle. Ce projet n’est pas possible sans l’adhésion du jeune.

Conformément à la loi, ce placement en CEF est prononcé pour une période de 6 mois renouvelable une fois, mais ne peut excéder 18 mois. Les CEF sont à ce jour les seules structures en France à même d’accueillir des mineurs délinquants multirécidivistes avec un projet à dominante éducative. Cela nécessite des moyens humains et un personnel formé et impliqué. L’association Les Nids dispose d’un CEF de garçons et d’un CEF de filles, qui est l’unique en France.

Quel est le rôle de l’association Les Nids ?

Notre rôle consiste à garantir à ces jeunes, au lourd parcours de délinquance, un cadre éducatif intensif et contraignant permettant d’élaborer avec eux un projet d’avenir. Les établissements s’attachent à :
Travailler avec chaque jeune les raisons de son placement en CEF pour l’amener à comprendre son parcours sans minimiser les actes qu’il a commis
L’éloigner de son environnement, tout en l’aidant à retisser des liens de confiance avec sa famille
Lui offrir un cadre structurant impliquant le respect de règles de vie élémentaires et lui permettre d’intégrer ainsi les codes sociaux essentiels à sa future vie d’adulte
Instaurer un dialogue bienveillant et sécurisant pour l’amener à une meilleure estime de lui même
Préparer progressivement, au cours du placement, sa sortie dans de bonnes conditions par l’élaboration d’un parcours d’intégration professionnelle (formation, stage en entreprise, reprise de la scolarité…) et sociale (retour en famille, accueil en structure d’hébergement, autonomie…)

Comment se passe le placement des jeunes ?

A l’accueil, chaque jeune est évalué sur les champs éducatifs, pédagogiques, soins et familial, ce qui permettra pendant les deux premiers mois de son accueil de lui élaborer un programme individuel de prise en charge. Le Centre Educatif Fermé, comme son nom l’indique, est un espace clos, aménagé de manière à assurer ses fonctions d’hébergement, de soin, d’activités et d’enseignement. Un système de surveillance permanent et d’aménagement des circulations rappellent le caractère enfermant de cette prise en charge. L’ensemble du parcours au CEF est structuré de manière à fournir au jeune des repères en lien avec un retour en milieu ordinaire. Durant les deux premiers mois du placement, aucun accès extérieur n’est permis. Cette phase permet au jeune de se poser afin de retrouver un équilibre, et, au centre, d’évaluer différents champs : éducatif, pédagogique, soin, familial. A l’issue de cette période, si son comportement le permet, il peut être accompagné dans des activités pédagogiques extérieures, la réalisation de stages destinés à définir son projet d’insertion, voire même une re scolarisation externe. Des retours en famille, lors de week-end, permettent également de vérifier les perspectives d’accueil à l’issue du placement. La réussite de la prise en charge éducative des mineures placées dépend étroitement des conditions dans lesquelles ses sorties sont accompagnées et préparées.

Quels sont les résultats ?

Le Ministère de la Justice annonce au niveau national 62% de non récidive à la sortie des CEF, une réussite qu’il juge exceptionnelle compte tenu du parcours antérieur de ces jeunes. Néanmoins l’efficacité de ces structures ne peut être réduite à cet indicateur, puisqu’elles travaillent bien d’autres niveaux avec les jeunes.

[+] Le cadre juridique

Comments are closed.