LA PAROLE DE L'ENFANT

"Des espaces pour mettre en mots"

Aujourd’hui, tout enfant peut être amené à subir des ruptures dans la continuité de sa vie quotidienne avec ses parents. Les séparations parentales sont toujours un bouleversement dans la vie de l’enfant et il se retrouve trop souvent au cœur du conflit. C’est pour répondre à un besoin, au nom des Droits de l’Enfant et du maintien des liens familiaux, que la Fondation Les Nids a créé un dispositif inédit en Seine-Maritime : les Espaces Audition de l’enfant.                  

 

PRENDRE EN COMPTE LA PAROLE DE L'ENFANT LORS DU CONFLIT

Cette audition s’adresse à tout mineur capable de discernement désirant être entendu dans le cadre d’une procédure judiciaire le
concernant (séparation parentale, conseil de famille, mesure d’assistance éducative…). C’est le Juge aux Affaires Familiales ou des Tutelles ou des Enfants, qui décide de déléguer cette audition à la Fondation Les Nids.

Il s’agit d’un entretien qui permet à l’enfant de faire connaitre son ressenti et ses attentes concernant sa place, sans pour autant lui conférer le statut de partie. Elle permet d’aider le Juge à prendre une décision dans l’intérêt du mineur.

C’est un lieu neutre, en dehors du tribunal, rassurant et propice à la restitution d’une expression de l’enfant à distance du conflit parental. De plus, les professionnels de l’enfance qui mènent cette audition ont des compétences spécifiques dans le champ du contentieux familial, ce qui favorise la qualité du compte-rendu transmis au Juge.

L’audition de l’enfant par frais de justice. Les frais de l’avocat qui accompagne l’enfant lorsque celui-ci le souhaite, sont pris en charge par l’Aide Juridictionnelle.

MOTIFS DES AUDITIONS

  • 50 % pour réviser des Droits de Visite et d’Hébergement du parent n’ayant pas la garde
 
  • 33% pour modifier le lieu de résidence actuel

évolution profonde des configurations familiales :

  • 1/3 des couples se séparent, voire 1/2 dans les grandes villes
 
  • 1/4 des enfants ne vivent pas avec leurs deux parents
 
  • 1/4 des enfants après un an de séparation des parents perdent tout contact avec le parent n’ayant pas la garde
 
  • 2/3 de l’activité des Tribunaux de Grande Instance concerne le contentieux familial
 

Source INSEE