30/08/2013 – La « mayonnaise de Saint-Denis-le-Thiboult » a pris !

Les mineurs auteurs d’actes de délinquance sont aussi des mineurs en danger à qui il faut apporter une réponse ferme, accompagnée d’un dispositif éducatif diversifié.

La pratique de l’art est alors un outil formidable qui permet à ces jeunes de développer la confiance en soi, ainsi que des capacités à communiquer, à s’exprimer et à vivre en groupe.

 

C’est donc dans le cadre d’un projet pédagogique à vocation ludique et éducative que les 8 jeunes du Centre Educatif Fermé de Saint-Denis-le-Thiboult ont « monté » pendant tout l’été une représentation de percussions avec la complicité d’Agogô Percussions.

Elle s’est déroulée le vendredi 30 août après-midi dans le jardin du CEF, face aux nouveaux bâtiments modulaires installés pendant toute la durée des travaux de réhabilitation des locaux, en présence des partenaires (Protection Judiciaire de la Jeunesse,…), de certains parents et des professionnels.

 

Une belle rencontre entre les adolescents, l’animateur, le rythme et la scène qui par une pincée de cubain, de brésilien, d’africain,… a suffi pour qu’une « jolie mayonnaise pique le cœur de Caroline… ».

Cette performance contribue à porter un autre regard sur ces jeunes en mettant en avant leurs compétences… Ils ont su en quelques battements nous communiquer bonne humeur et énergie contagieuse !!!

En savoir plus sur les Centres Educatifs Fermés

Comments are closed.