23/06/2013 – Le cheval au service de l’épanouissement des enfants

 

 

La 24éme fête du cheval, qui s’est déroulée dimanche 23 juin 2013, à la maison d’enfants des Nids de Longueville-sur-Scie nous a permis de rejoindre les héros de notre enfance.

 

Ainsi, Thierry la Fronde et ses compagnons ont ouvert le spectacle. Suivi de près par la Fée Clochette et Peter Pan qui se refuse toujours à devenir une grande personne. L’inusable Zorro a forcément tenu une place de choix dans ce spectacle tant il a accompagné d’enfances successives depuis plus de 50 ans. Les plus petits se sont régalés en voyant voir arriver le petit peuple des schtroumpfs. Tandis qu’Astérix et Obélix gavés de potion magique ont appris à « voler » aux légions romaines. En nous déplaçant un peu plus vers l’Ouest nous avons pu contourner L’Homme qui tire plus vite que son ombre le célèbre Lucky Luke toujours à la recherche de la fratrie la plus diabolique du Far West les Daltons. Nous avons retrouvé un peu de calme et d’harmonie auprès de la famille Ingalls avant que ne déferlent sur nous les Power rangers Samourais.

 

Ce spectacle gratuit est le fruit du travail mené durant l’année par les équipes pédagogiques, autour de l’activité cheval*, comme outil d’équilibre affectif, d’apaisement, d’apprentissage des règles, de dépassement de soi-même et de développement de l’imaginaire pour les enfants. Cette manifestation est un moment extrêmement fédérateur ou chacun a sa place. Une tradition qui permet aux 26 enfants, qui y sont accueillis au quotidien de se mobiliser autour d’un évènement festif et d’un thème qui leur tient à cœur, mais aussi d’ouvrir les portes de l’établissement aux parents, aux familles des alentours, aux anciens et aux partenaires pour favoriser les échanges, dé-stigmatiser le placement et permettre de poser un autre regard sur ces jeunes.

Félicitations aux enfants, aux équipes et aux bénévoles !

*L’activité cheval est pleinement intégrée à la vie et aux locaux de la maison d’enfants, qui comprend 8 chevaux, une écurie, une carrière et un petit bois. Les enfants sont associés aux soins, à l’entretien des chevaux et des lieux et les éducateurs sont partie prenante du projet. C’est une activité de loisir mais surtout un vecteur éducatif, le cheval par ses différentes facettes étant un outil de premier plan pour participer à la construction psychologique de ces jeunes au passé souvent compliqué.

 

 

Comments are closed.