LES-COMPTESDes partenaires durablement engagés à nos côtés

Nos comptes

Quelles sont les ressources financières de l’association Les Nids ?

Les ressources financières de l’association Les Nids proviennent principalement de financements publics (prix de journée et subventions) qui permettent d’assurer les actions d’intérêt général pour lesquelles nous sommes habilités.

En 2016, l’association Les Nids a reçu 46,1 M€  de ses différents partenaires publics financeurs :
Conseil Départemental de Seine-Maritime : 70,01%

Conseil Départemental de l’Eure : 1,51%

Autres Conseils Départementaux : 6,48%

Sécurité Sociale (ARS) : 9,95%
Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) : 9,63%
Autres financements (Villes, CAF, DDCS, Cour d’Appel) : 2,42%

Une part des ressources financières de l’association Les Nids provient également de la générosité privée qui se compose de dons et de legs de particuliers, du mécénat d’entreprise, de clubs services, d’actions citoyennes d’écoles… Ces fonds privés sont indispensables pour que l’association Les Nids puisse conserver son rôle d’acteur social et garantir la pérennité de sa mission auprès des enfants.

Voir les comptes 

Les comptent de l’association Les Nids sont certifiés par un commissaire aux comptes (Cabinet Mazars).
Les financeurs publics contrôlent chaque année en détail les 13 budgets et l’utilisation de chacun des établissements.
Rapport du commissaire aux comptes 2016
Rapport du commissaire aux comptes 2015
Rapport du commissaire aux comptes 2014
Rapport du commissaire aux comptes 2013
Rapport du commissaire aux comptes 2012
Rapport du commissaire aux comptes 2011
Rapport du commissaire aux comptes 2010
Rapport du commissaire aux comptes 2009
Rapport du commissaire aux comptes 2008

Quel est le contexte économique de l’association Les Nids ?

Compte-tenu du contexte économique difficile des financeurs publics, et plus particulièrement de ceux du territoire seino-marin, les dotations budgétaires allouées à l’association Les Nids n’ont que très légèrement augmenté ces dernières années. Le budget de fonctionnement est donc directement impacté par la non prise en compte des mécanismes financiers suivant :
Augmentation naturelle des charges salariales qui représentent 80% du budget de fonctionnement : augmentation de la valeur du point (Convention Collective Nationale 66) et nombre de salariés stable (voire en légère diminution : 777,51 ETP)
Augmentation du coût de la vie (inflation +2,5%)

Une convention d’orientation budgétaire fixant les budgets pour les années 2011-2012-2013 a été signée entre le Département de Seine-Maritime et l’association Les Nids. Elle permet de donner de la lisibilité sur le cadre budgétaire à 3 ans. Compte-tenu de l’évolution naturelle des charges (salaires, inflation) l’association Les Nids est tenue de poursuivre sa stratégie de réduction des coûts.

La menace de ces arbitrages publics sur la vie de l’association Les Nids et sa pérennité a été certaine en 2011. Pour y répondre, outre les nombreuses rencontres avec ses financeurs qui ont eu lieu pour envisager la place de l’association Les Nids dans ce cadre contraint, différents leviers organisationnels et d’optimisation des coûts ont alors été activés, dans un équilibre périlleux entre le possible et le non souhaitable, dans le but de dépasser ces effets conjoncturels et d’autres sont encore à l’étude.

L’association Les Nids est donc aujourd’hui dans un système budgétaire contraignant et instable qui freine sa capacité à :
Satisfaire l’ensemble des besoins inhérents aux enfants
Adapter ses pratiques aux nouveaux besoins
Innover pour développer de nouveaux projets en faveur de la promotion de la jeunesse et de la famille sur le territoire

Pour parvenir à conserver son autonomie d’acteur social et garantir la pérennité de sa mission auprès des enfants, l’association Les Nids doit aujourd’hui impérativement développer, au-delà des économies à réaliser, de nouvelles ressources privées.

Comments are closed.